Victoria Zorzano

Biographie

Victoria Zorzano
Avril 1940 :
Victoria Zorzano fut longtemps considérée comme la première speakerine de Radio-Andorre et on lui attribua la prononciation du premier "Aqui Radio Andorra" lors de l'inauguration des premiers essais de la station en 1939.
En réalité, elle ne rejoignit la station qu'en avril 1940 et fut embauchée pour remplacer la première speakerine de Radio-Andorre, Maria Escrihuela, qui n'avait qu'un contrat précaire de un mois et qui ne souhaitait pas rester en Principauté.
Durant toutes les années 40, la presse internationale fantasma sur sa voix mélodieuse qui apaisait les auditeurs en cette période de guerre mondiale.
Plusieurs noms lui furent attribués en fonction des articles de presse qui lui étaient consacrés. On la retrouve sous le pseudonyme de "Victoria Perez", le journal "Le Soir" en 1946 indique que son vrai nom est "Victoria Bername".
On lit aussi que Victoria reçut plus de 30 000 lettres d'auditeurs et de nombreuses demandes en mariage. Des cadeaux lui parvenaient de toute l'Europe. De nombreux articles ont quelque peu romancé son histoire et ont construit une légende parfois différente de la réalité, qu'il est difficile aujourd'hui d'établir avec précision.


On a dit de Victoria Zorzano, née en 1908, qu'elle avait été religieuse en Espagne et qu'elle avait fuit la guerre civile en se réfugiant en Andorre. Il semblerait qu'elle ait été professeur de sténo-dactylo dans un couvent de Madrid. Peut-être se destinait-elle à devenir religieuse ? Ce qu'on ne sait pas c'est qu'elle n'était pas la seule speakerine espagnole à s'exprimer au micro de la station dans les années 40. Après avoir été quelques semaines en binôme avec Maria Escrihuela, elle partagea aussi le micro avec sa sœur Blaza Zorzano. A cette époque, les programmes étaient présentés à la fois en espagnol et en français. Si Raymond Abouly, ancien speaker de Radio-Toulouse, fut le premier à présenter les programmes en français, une famille française, les Pannetier, fut aussi embauchée en Andorre. La mère et sa fille Nicole, furent les speakerines françaises de la station et les collègues de Victoria et Blaza Zorzano. A part un journal suisse qui présenta cette équipe dans un article de 1942 (voir document ci-dessous), seule Victoria Zorzano eut le privilège d'être présentée comme la speakerine officielle de Radio-Andorre et la seule et unique "Mademoiselle Aqui". La célébrité n'avait pas non plus que des avantages et une partie de la presse hostile à Radio-Andorre, ne fut pas tendre non plus avec Victoria Zorzano. En 1941, le journaliste collaborationniste de Paris-Soir et membre de la LVF, Marc Augier, se vanta dans un article d'avoir dansé le tango avec Victoria Zorzano, dont les mauvaises langues disaient "qu'elle rattrapait le temps perdu" depuis que "la révolution marxiste l'avait surprise dans un couvent de Catalogne". Pour lui, Radio Andorre était financée par l'internationale communiste. Le journal suisse "L'illustré" répondit à cet article en 1942 en précisant que Victoria ne dansait jamais car elle était déjà fiancée à celui qui allait devenir son mari. Mais après la guerre une grande partie de la presse restait hostile à Radio-Andorre. Le journal "Pour Tous", dans un article de 1946, la surnomme "La Madone des Contrebandiers" et annonce qu'elle n'a pas quitté la station de son plein gré en 1946, mais qu'elle fut renvoyée en raison des sympathies républicaines de son mari, ce qui accréditait la thèse que Radio-Andorre était une radio franquiste. Un chose est sûre, c'est que Victoria Zorzano se maria avec un concessionnaire automobile d'Andorre-la-Vieille, Antonio Font, qu'elle quitta la station en 1946 et ne fit jamais plus de radio.
Elle restera à jamais, pour les millions d'auditeurs de cette époque, "la Mademoiselle Aqui" et l'âme de Radio-Andorre, le poste de la joie dans un monde qui n'était que mort et souffrance.
Victoria Zorzano a quitté ce monde en 1998 à l'âge de 90 ans.

Album de photos




Documents

Archives sonores


FR

8 août 1979
 Interview de Victoria Zorzano, speakerine mythique de Radio-Andorre,  en 1979 pour les 40 ans de la station.

Articles de presse.


fr
18 juillet 1941
Article de Paris-Soir


Sources


Crédits photographiques de cette page.
  1. Photo extraite d'un film sur Radio-Andorre 1947
  2. Photos DR. Journal Le Soir, Belgique.Archives privées Jean-Marc Printz
  3. Photos DR. Journal Le Soir, Belgique.Archives privées Jean-Marc Printz
  4. Photos DR. Journal L'illustré, Suisse. Archives privées Jean-Marc Printz
  5. Photos DR. Journal L'illustré, Suisse. Archives privées Jean-Marc Printz
  6. Photos Jean-Gabriel Seruzier, fond Lucien Dantin Arxiu Nacional d'Andorra.
  7. Photo DR Archives de Tony Zorzano, neuveu de Victoria Zorzano, transmise par Sylvain Athiel.
  8. Photos DR. Journal Europe-Amérique. Archives privées Jean-Marc Printz
  9. Photos DR. Journal Europe-Amérique. Archives privées Jean-Marc Printz
  10. Photo tirée d'une interview de France 3.

Archives sonore.

  1. Archives privées de Dominique Duée



Vous aimez cette page ?






Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos