Léon Kierzkowski

Biographie

Léon Kierzkowski

11 avril 1879 :
Naissance à Paris de Léon-Louis-Ferdinand Kierzkowski.

Il démarre sa carrière à Paris en tant que journaliste parlementaire. Il se marie puis déménage à Avignon.

En 1907,  il déménage à Toulouse où son épouse devient responsable d'un magasin de Chapellerie. Après différents métiers et expériences sans suite, il finit par ouvrir en 1922 un magasin de matériel radiophonique, le Comptoir-Radio, situé 25 rue de Metz à Toulouse. A cette époque il n'y avait que quelques très rares stations émettrices situées à Paris : Radiola, La Tour Eiffel et le Poste de l'École Supérieure des PTT. Mais cette invention naissante de la radio passionnait beaucoup de jeunes que l'on appelait les "sans-filistes", tout simplement parce que c'est bien par la voix des airs et donc sans fil, qu'on arrivait à capter des émissions de radio diffusées parfois à de très longues distances.

Le Comptoir Radio

1923 :
Dans son magasin le Comptoir-Radio, Léon Kierkowski ne se contente plus de ne vendre que des pièces détachées pour les bricoleurs sans-filistes mais aussi des postes récepteurs, nouveaux meubles qui vont orner tous les salons bourgeois, car leur coût reste encore assez élevé. Il travaille avec les principaux constructeurs de récepteurs : Radiola, Radio L-L, Grammont... Mais pour qu'un récepteur intéresse le grand public, encore faut-il qu'il y ai des émissions à capter ! Or, à cette date, à part les quelques radios parisiennes qu'on captait avec difficulté à Toulouse, il n'y avait pas grand chose sur les ondes. Aussi il décide de créer une radio locale à Toulouse et en fait la demande à l'administration des PTT en février 1923.
C'est à cette époque qu'il rencontre aussi Jacques Trémoulet avec lequel il va s'associer pour créer ce qui deviendra le premier grand poste de province : Radio-Toulouse.


Radio Toulouse

avril 1925 :
Radio-Toulouse est officiellement lancée sur les ondes. Son émetteur (SFR) est situé en périphérie de Toulouse à Balma mais le premier studio est installé dans l'arrière boutique de Kierzkowski, rue de Metz à Toulouse. La boutique prend d'ailleurs le nom de "Comptoir Radio-Toulouse" .
Trémoulet et Kierzkowski, à travers leur société "La Radiophonie du Midi", vont développer Radio-Toulouse mais aussi prendre des participations et parfois le contrôle d'autres radios de province et de Paris : Radio Bordeaux-Sud Ouest, Radio-Agen, Le Poste de l'Île-de-France, Radio Montpellier... La création d'une régie publicitaire, "Radio-Informations", va leur permettre également de mettre le pied dans des radios à l'étranger : en Belgique, en Espagne, au Portugal. En quelques années, leur groupe, La Radiophonie du Midi, va devenir une des entreprises radiophoniques les plus importantes de France et d'Europe.

Radio-Andorre
août 1939 :
Léon Kierzkowski et Jacques Trémoulet lancent sur les ondes Radio-Andorre grâce à l'accord qu'ils ont co-signé avec le détenteur de la concession radiophonique en Andorre, Stanislas Puiggros, qui va leur rétrocéder ses droits d'exploitation.

octobre 1940 :
Léon Kierkowski, qui a le tord d'avoir un nom à consonance juive-polonaise et qui ne peut produire un certificat d'aryanité probant laisse les manettes du groupe à Jacques Trémoulet.  Son nom disparaît des organigrammes de direction des stations du groupe. On le dit réfugié au Pays Basque mais aussi en Andorre ou en Espagne. Mais Trémoulet reste en contact avec lui et continue à le consulter pour les décisions importantes, sans toute fois lui confier un quelconque mandat, pour sa sécurité.

mars 1943 :
La Villa de Léon Kierzkowsk, au centre de Toulouse, est réquisitionnée par la police allemande qui en fait le siège de la Gestapo.

août 1944 :
Un mandat d'arrêt est lancé contre les propriétaires de Radio-Toulouse, Jacques Trémoulet et Léon Kierkowski.

10 octobre 1944 :
Une information judiciaire est ouverte contre Jacques Trémoulet et Léon Kierzkowski, inculpés de collaboration économique avec l'ennemi.
Léon Kierzkowski fut blanchi.
Seul Jacques Trémoulet fut l'objet d'un procès auquel il échappa car réfugié en Espagne. Il sera acquitté à son tour, mais en 1949.

Dans les années 50, Léon Kierkowski s'était un peu éloigné du monde des affaires mais eut encore quelques missions auprès de Jacques Trémoulet. Lors de la naissance de la nouvelle radio périphérique Europe n°1 il défendit les intérêts de la régie de Radio-Andorre, Radio-Informations, contre le projet de couplage publicitaire d'Europe 1 et de la nouvelle Télé-Monte-Carlo.

avril 1961 :
Décès d'une congestion cérébrale de Léon Kierzkowski en Suisse à l'âge de 82 ans.





Album de photos



Sources


Crédits photographiques de cette page.
  1. Photo DR. Collection privée de Sylvain Athiel.
  2. Photo DR. Collection privée de Sylvain Athiel
  3. Photo DR. Collection privée de Sylvain Athiel
  4. Publicité : collection privée de Jean-Marc Printz.

Témoignages.

Jean Delvigne, Gilles Marquet, Jean-Louis Marquet, William Danjon

Ressources bibliographiques :

  • Sylvain ATHIEL - Conquérants des Ondes ! - Ed Privat Toulouse 2008
  • FRANK TÉNOT - Radios Privées Radios Pirates - Ed Denoël 1977
  • RENÉ DUVAL - Histoire de la Radio en France - Ed Alain Moreau 1980
  • CHRISTIAN BROCHAND - Histoire Générale de la Radio et de la Télévision en France Tome 2 1944-1974 - CHR La Documentation Française - 1994
  • EUGENIO GIRAL QUINTANA - La radiodifusión en Andorra. Política, economía y espacio comunicacional en un país dependiente - Université de Barcelone - 1988
  • JEAN-PIERRE CÉLÉRIER - La Radio à Toulouse (1925 - 1945) La puissance du Groupe Trémoulet. Université de Toulouse II Le Mirail 2002
  • NOGUERES (DE) LOUIS - La radio aux frontières et la Misssion de l'Etat, Cavannes, Paris 1953
  • BANNEL MICHEL - A propos de Radio-Andorre, Réponse à Louis Noguères - Paris février 1953
  • CALVEL Jean - La Radio Puissance politique, Puissance sentimentale - Les Cahiers d'histoire de la Radiodiffusion, n° 4, septembre 1983.

Vous aimez cette page ?






Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos