Archives sonores des années 50

A cette époque les quelques rares enregistrements de Radio-Andorre ont été fait sur disques 78 tours. Si les bandes magnétiques faisaient leur apparition à la station, c'était essentiellement pour enregistrer les indicatifs qui deviendront des jingles. En revanche, le magnétophone à cassettes n'était pas encore inventé et personne ne pouvait enregistrer les émissions depuis son transistor.


Cliquez :


fr
es
1951
- Annonce de la fin des émissions de la mi-journée à 15h et reprise à 19h. En français puis en espagnol.
source : Eric Tiffon et Robert Delbos

fr
es
1951
- Annonce de la fin des émissions du soir suivie de la Marche des Conseillers, utilisée comme indicatif par Radio Andorre.
source : Eric Tiffon et Robert Delbos




fr
 
1952
- Extrait de l'émission "le Cabaret des Ondes", présenté par Paul Servant.
source : Eric Tiffon et Robert Delbos

fr
 
1952
- Présentation de l'émission belge de Radio-Andorre à 20h35
source : Eric Tiffon et Robert Delbos
fr
 
1953
- Extrait de l'émission "Histoire d'Amour"
source : Eric Tiffon et Robert Delbos

fr
 
1953
- Extrait de l'émission "Chanson du Souvenir"
source : Eric Tiffon et Robert Delbos
fr
sp
1954
- Début des émissions et divers extraits
Voix de Carmen del Monte
source : Eric Tiffon et Robert Delbos
fr
sp
1955
- Extrait de l'émission "Allo Ici Radio-Andorre" présentée par Jean-Louis Chabrier (Paul Servant).
source : Eric Tiffon et Robert Delbos

FR
1959
Émission "L'Homme des vœux" sponsorisée par Bartissol et diffusées par Radio Luxembourg, Radio Andorre et Radio Monte-Carlo dans les années 50 et 60. L'émission préfigurait en quelque sorte la future "Caméra Invisible" avec le comédien Jacques Legras, mais avec un micro à la place de la caméra.
source : Document Robert Marcet - Archives Michel Lacoste




Vous aimez cette page ?




Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos