Marcelino Rodriguez de Castro

Biographie

Marcel de Castro
Marcelino Rodriguez de Castro, appelé Marcel de Castro par ses collègues de Radio-Andorre, a une une carrière radiophonique exceptionnelle.

Années 50 :
Il est preneur de son à Radio Africa Maghreb à Tanger, station du groupe Trémoulet.

1960 :
A la fermeture de Radio Africa, il est rapatrié en Andorre avec un grand nombre de ses collègues. Il y exercera le même métier de preneur de son et sera remarqué pour son grand professionnalisme. Parallèlement à son travail à Radio-Andorre, il va ouvrir, avec son frère Julio qui en sera le gérant, un cabaret en Principauté : « El Tequilla ». Pour l'animation de l'établissement il fonde un groupe de musiciens spécialisés dans la musique mexicaine et nommé "Los Caporales". El Tequilla va devenir pendant un certain temps l'annexe festive de Radio-Andorre. Le personnel de la station, direction, techniciens, animateurs, personnels administratifs s'y retrouveront fréquemment le soir. Une table leur est réservée en permanence avec le petit fanion « Aqui Radio-Andorra ». C'est aussi l'endroit où la direction de la radio invite les artistes de passage car les lieux nocturnes en Andorre sont encore peu nombreux à cette époque. Quant à Los Caporales, ce groupe va devenir l'orchestre de musique latine officiel de Radio-Andorre. Il enregistrera plusieurs disques et animera de nombreuses émissions sur l'antenne.

1970 :
Jacques Trémoulet envoie Marcel de Castro à Barcelone comme courtier pour la régie publicitaire de Radio-Andorre mais aussi pour prendre la Direction de Radio Miramar, station qui est dans le giron du groupe Trémoulet. Cette station avait été achetée en 1939 par Stanislas Puiggros, à une époque où elle s'appelait encore Radio Badalona. Au milieu des années 50, lorsque Stanislas Puiggros, détenteur de la concession de la radio en Andorre, a répondu positivement à la Sofirad pour lui apporter sa concession et prendre la direction de la nouvelle concurrente de Radio-Andorre, la nommée Andorradio, il s'est donc opposé ouvertement à Jacques Trémoulet. Trémoulet qui contrôlait encore indirectement Radio Miramar à Barcelone, ne pouvait laisser cette station aux mains de Stanislas Puiggros. C'est le fondateur de la station, Joan Vidal, qui parvint à dénoncer le contrat qu'il avait signé avec Puiggros en 1939, à gagner le procès et à récupérer la station dont il sera à nouveau le directeur à partir de 1961 et... nouveau représentant du Groupe Trémoulet au sein de cette radio. Mais en 1970, Joan Vidal désire prendre sa retraite. Le nouveau directeur doit être un homme de confiance de Jacques Trémoulet. Ce sera donc Marcelino Rodriguez de Castro.

1982 :
Marcelino Rodriguez de Castro s'est fait un nom dans le milieu radiophonique espagnol car il a su  développer Radio Miramar et la rendre très populaire auprès des auditeurs avec des animateurs et animatrices dont la voix est connue de tous les Catalans. La station est devenue également une remarquable réussite commerciale. Même s'il est devenu actionnaire minoritaire de la station, il a continué a en être le Directeur jusqu'en 1982. A cette date, la station avait ouvert une station FM à côté de l'historique station OM. Ayant une divergence de vues avec l'actionnaire majoritaire de Radio Miramar, ils décidèrent de se séparer. Marcelino Rodriguez de Castro lui revendra ses parts dans Radio Miramar et en quittera la direction mais il deviendra le seul propriétaire de l'antenne FM de la station, nommée "Miramar FM y Olé". Ce choix fut le bon, lorsqu'on connaît le développement de la modulation de fréquence durant les années 80, supérieure en qualité d'écoute aux ondes moyennes.
Il continua à anticiper l'évolution du marché de la radio qui était en plein bouleversement en Europe. Il changera le nom de "Miramar FM  y Olé" en "Radio Minuto", une station qui connaîtra une grande audience sur toute l'agglomération de Barcelone. Mais il créera aussi une société de production "Systemas Radiofonicos SA" qui sera partie prenante dans de nombreuses radios FM en Catalogne.

Avril 2000
Marcello Rodriguez de Castro est décédé à l'âge de 70 ans.

Album de photos





Sources


Crédits photographiques de cette page.
  1. Photo R - Archives privées de Jean-Louis Marquet


Sources de cette page.

  • Témoignages de Jean-Louis Marquet et Georges Maltot
  • Recherches de Jean-Marc Printz : Arxiu Municipal Barcelona, Hemeroteca Digital - Biblioteca Nacional de España



Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos