Les années 30


Les événements.


Après 3 ans de travaux difficiles et 5 ans de tracasseries administratives organisées par le gouvernement français, Radio Andorre, le deuxième poste périphérique français, est inaugurée le 7 août 1939. Son fondateur est Jacques Trémoulet, le puissant propriétaire de la Radiophonie du Midi, qui possède plusieurs stations de radios privées en Espagne et en France, dont Radio Toulouse. Il crée Radio Andorre car il craint l'interdiction de la radio privée sur le territoire français qui réduirait au silence ses autres postes. Le statut particulier de la Principauté d'Andorre qui est un état théoriquement indépendant, mais qui reste très lié, dans les années 30, à la France et à l'Espagne, permet d'échapper à la réglementation de ces deux pays.
Malheureusement, à peine plus d'un mois après l'ouverture de Radio Andorre, la France déclare la guerre à l'Allemagne. Après quelques hésitations et une brève interruption des émissions, la station reprend ses émissions le 3 avril 1940 pour ne plus les interrompre pendant près de 40 ans. Grâce à la neutralité de la Principauté d'Andorre, elle sera la seule radio privée française à émettre durant toute la deuxième guerre mondiale sans contrôle, ni de la France ni de l'Allemagne. Elle sera aussi la seule radio à garder cette indépendance après la guerre, ce qui lui vaudra , durant toute son existence, l'hostilité des autorités françaises qui essaieront de faire pression sur le gouvernement andorran.

Les programmes.


Très vite perturbée par la deuxième guerre mondiale, la programmation des premières années de Radio Andorre est extrêmement simple : Elle n'émet qu'un programme musical de disques, sans aucune information. Les seuls commentaires que s'autorise la station, sont ceux destinés à présenter les disques.
Les disques sont diffusés par tranches de 1/4 d'heure et par genre. Entre chaque tranche, quelques messages publicitaires. La programmation musicale est assez éclectique mais privilégie le musette, l'accordéon, la variété française, le bel canto, l'opérette. Suivant les heures de la journée, les programmes sont présentés en français ou en espagnol.
Jacques Trémoulet fait venir en Andorre un speaker français de Radio Toulouse, Edmond Abouly,  et une speakerine espagnole de Radio Badalona, Maria Escrihuela.

____________________________
Crédits photographiques de cette page.
  1. Carte postale. Ed Valenti Claverol. Collection privée de Jean-Marc Printz.
  2. Plaquette inaugurale de Radio Andorre. Photo DR. Collection privée de Jean-Louis Marquet.
  3. Carte postale. Ed Valenti Claverol. Collection privée de Jean-Marc Printz.


Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos