Les années 70


Les événements.


En 1971, le propriétaire et fondateur de Radio Andorre, Jacques Trémoulet, décède. Depuis quelques années, ses apparitions dans la Principauté étaient devenues rares, préférant se consacrer à ses radios d'outre-mer. La station quitte sa régie publicitaire au profit d'une régie intégrée et envisage un rapprochement avec RTL, notamment en matière de programmes. Mais ces accords seront limités et le déclin se poursuit. Elle ne peut plus investir dans du matériel performant et son émetteur vieillissant ne lui permet plus d'être audible au delà d'une zone géographique très resserrée autour de l'Andorre. Sud Radio, après avoir gagné la bataille de l'audience, gagne la bataille commerciale. Malgré une équipe d'animation toujours motivée et dynamique, Radio Andorre aborde son dernier combat dans des conditions difficiles. Ce dernier combat, c'est l'État andorran qui lui livrera au début des années 80 en mettant fin aux contrats de concession qu'il avait accordé 20 ans plus tôt à Radio Andorre et Sud Radio.

Les programmes.


La programmation de Radio Andorre dans les années 70 ressemble de plus en plus à celle des autres stations périphériques. Des émissions pour les femmes le matin, des jeux le midi, de l'animation musicale l'après-midi, plus ciblée "jeunes" en soirée. La station qui, depuis sa création en 1939, n'avait jamais diffusé d'information, se lance timidement dans des flashes d'information, notamment le matin. Elle diffuse également en accord avec RTL, les éditoriaux du matin de la station luxembourgeoise, notamment celui de Philippe Alexandre. Mais l'information manque de moyens et ne peut prétendre rivaliser avec celle de ses concurrents et notamment avec celle de Sud Radio. Seule caractéristique de Radio Andorre qui n'a pas changé depuis sa création : les émissions du soir en espagnol. En outre, Radio Andorre remet en service son vieil émetteur OC et le loue à diverses stations étrangères essentiellement religieuses : World Music Radio, Radio Scandinavia, Adventist World Radio.

Émissions ayant marqué cette décennie.

"Le Magazine des Pays d'Oc" présenté chaque jour de 12 h à 14 h allie information, chroniques, reportages sur la zone d'écoute de Radio Andorre. Il est présenté par Christian Guillard. A l'heure où, en France, la radio est encore très centralisée et parisienne, cette émission préfigure déjà ce que réaliseront, quelques années plus tard, les radios libres au niveau local et régional. Devant son succès, Radio Andorre lance en soirée une émission comparable : "Le Magazine des Vallées d'Andorre", plus ciblé sur la Principauté.
    - "Pop à la Une" : émission sur la musique pop présentée par Alain Tibolla.
    - "Music and news" : chaque matin de 7h à 9h, par Marie France Many
    - "Radio Disco" : présentée à la fin des années 70 par Olivier Penin
    - "Disques d'Or" : présentée par  Arty Parera

____________________________
Crédits photographiques de cette page.
  1. Photo DR. Service de presse de Radio-Andorre. Collection privée de Jean-Marc Printz.
  2. Photo DR. Service de presse de Radio-Andorre. Collection privée de Jean-Marc Printz.
  3. Photo DR. Service de presse de Radio-Andorre. Collection privée de Jean-Marc Printz.


Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos