Les années 50


Les événements.


Si le brouillage et les poursuites contre son propriétaire ont cessé à l'aube des années 50, les pressions du gouvernement français continuent avec, comme objectif, de réduire Radio Andorre au silence. Tracasseries administratives, fermeture de la frontière andorrane pour bloquer ses livraisons de disque, campagnes de presse n'y font rien : Radio Andorre a retrouvé sa popularité auprès de ses auditeurs. Elle peut enfin améliorer son confort d'écoute et consacrer du temps à l'amélioration de ses programmes et à la recherche de recettes publicitaires. Même si sa zone d'écoute est plus réduite qu'avant, on la capte encore dans toute la France, et dans le Sud, où on ne peut ni capter Radio Luxembourg ni la nouvelle Europe n°1, elle domine le paysage radiophonique. Aussi, l'État français décide de créer une nouvelle station périphérique qui puisse la concurrencer sur sa zone géographique. Après de nombreuses péripéties avec les autorités andorranes, il parvient à créer cette nouvelle station en Andorre en obtenant une concession de même nature que celle de Radio Andorre. Ce n'est qu'en 1958, que cette station contrôlée par l'État français, par le biais de la SOFIRAD, émet sous le nom de Radio des Vallées, qui deviendra, plus tard, Sud Radio. Radio Andorre réagit en augmentant encore sa puissance. A la fin des années 50, elle a gagné la première bataille de l'audience avec sa concurrente.

Les programmes.


Radio Andorre poursuit la programmation qui a fait son succès depuis sa création : des tranches de 15 minutes de musique, classées par genre. Mais, peu à peu, les émissions produites par "Les Programmes de France" (filiale de Radio Luxembourg), feuilletons, jeux radiophoniques et grandes émissions de variété sponsorisées, prennent une place prépondérante à l'antenne, notamment durant les heures de grande écoute de la soirée. Autre innovation : les speakers et speakerines de la station sortent de l'anonymat. Non seulement, on connaît leurs noms, mais en plus, ils marquent de leur personnalité les émissions qu'ils présentent. Mais dans les années 50, Radio Andorre ne diffuse toujours pas d'information.

Émissions ayant marqué cette décennie.

En dehors des émissions produites par les Programmes de France, Radio Andorre produit quelques émissions propres :
    - "Le programme à la carte" est dans la continuité du "1/4 d'heure des auditeurs" des années 40 : les auditeurs composent leur programme à la carte en écrivant à la station. Cette émission est présentée par Jean Lou Chabrier et Henry Marais.
    - "Les jeudis de l'oncle Henry" : Émission pour les enfants
    - "Le magazine de la ménagère" : Émission pour les femmes, qui, à cette époque, étaient forcément des ménagères.

____________________________
Crédits photographiques de cette page.
  1. Photo DR. Collection privée de Miguel Sanchez Baños.
  2. Carte postale. Fondation Valenti Claverol. Collection privée de Jean-Marc Printz
  3. Photo APA - Poux. 1956. Collection privée de Jean-Marc Printz


Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos