1949


1949 | Les événements.

Acquittement de Jacques Trémoulet et Étienne Laffont.

Après 5 ans de procès et de rebondissements, Jacques Trémoulet et Étienne Laffont sont enfin acquittés par contumace après avoir été condamnés à mort en 1946. Les témoins se sont rétractés et aucune preuve sérieuse n'a pu être apportée pour juger qu'il y avait eu "intelligence avec l'ennemi". Jacques Trémoulet avait fui la France pour l'Espagne puis pour la Suisse, lorsque Franco avait besoin de se rapprocher des gouvernements des ex-alliés. Il ne développera plus aucune affaire en France. Mais il ne cessera pas pour autant de créer des radios, puisqu'on le retrouvera aux Antilles, au Maroc ou en Espagne. Au Maroc, il rachète le poste privé espagnol "Radio Ibérica" et crée à la place une station Ondes Courtes : "Radio Africa Tanger" née en cette année 1949. Elle sera suivie quelques années plus tard par la création de "Radio Inter Africa" et "Radio Africa Maghreb". Tanger, grâce à son statut de ville internationale accueille de nombreuses stations de toutes origines.
Quant à Radio-Andorre, il en gardera donc la propriété, mais on ne le verra pas souvent en Principauté où il a mis en place des hommes de confiance.

L'affaire du brouillage de Radio-Andorre.

Employant la même technique que les Allemands pendant la guerre pour brouiller la BBC, le Président de la République, Vincent Auriol, déclare en sa qualité de co-prince d'Andorre que Radio-Andorre est une station "corsaire" car elle n'a plus son autorisation d'émettre depuis 1948 et n'a aucune longueur d'ondes attribuée par les conférences internationales. Son brouillage est donc décidé en avril 1948 et la RDF (Radiodiffusion Française) débute son brouillage en mai 48 depuis son émetteur de Bordeaux Néac.
A noter que la  RDF (Radiodiffusion Française) va devenir la RTF (Radiodiffusion Télévision Française) en février 1949 et que M. Wladimir Porché en restera le Directeur.
Radio-Andorre va porter deux actions en justice contre Wladimir Porché   :
  1. Sa régie publicitaire, la SGP (Société de Gérance et de Publicité) va assigner M. Porché en Correctionnelle devant la 17ème chambre dès le 21 décembre 1948. Mais ce Tribunal va se déclarer incompétent le 11 janvier 1949.
  2. Le 3 janvier 1949, la SGP assigne en référé M. Wladimir Porché. Le 8 mars 1949, le juge des référés ordonne la cessation du brouillage, jugé illégal. La RDF  interjette appel.  Le 24 mai 1949, la Cour d'Appel de Paris confirme que ce brouillage est non seulement illégal mais aussi contraire à la Constitution. Il constitue une "voie de fait".
Finalement, après plusieurs hésitations, le brouillage cesse définitivement durant l'été 49 et Radio-Andorre renonce à poursuivre la RTF et à réclamer des dommages et intérêts.
Cette affaire engendrera aussi deux débats houleux à l'Assemblée Nationale en opposant le Secrétaire d'État à l'Information François Mitterrand et les députés MRP les 7 avril et 23 juillet 1949.
Les annonceurs commençaient à fuir la station qui était devenue difficilement audible au-delà d'un rayon restreint. Même les sociétés de production de programmes commençaient à se désintéresser de la station andorrane. Six mois de plus, et l'État français aurait réussi à gagner son bras de fer contre Radio-Andorre. Il lui faudra maintenant trouver d'autres armes pour parvenir à ses fins.

Chronologie - 1949

  • 3 janvier  1949 :

 La régie de Radio-Andorre, la Société de Gérance et de Publicité (SGP)  assigne le Directeur de la RDF, Wladimir Porché, en référé pour brouillage.

  • 11 janvier 1949 :

La 17ème Chambre correctionnelle se déclare incompétente pour juger

  • 8 mars 1949 :

 Le juge des référés  ordonne la cessation du brouillage.

  • 1er avril 1949 :
Jacques Trémoulet et Étienne Laffont sont  acquittés par contumace, les principaux témoins s'étant rétractés.
  • 7 avril 1949 :

Le brouillage cesse après un débat à l'Assemblée Nationale, puis il reprend.

  • 9 avril 1949 :

Perquisition douanière dans les bureaux de la Société de Gérance et de Publicité, 10 rue Clément Marot à Paris.

  • 9 mai 1949 :

Abolition des mesures restrictives concernant le franchissement de la frontière franco-andorrane par le personnel de Radio-Andorre.

  • 24 mai 1949 :

La Cour d'Appel confirme que Radio-Andorre n'est pas un "poste corsaire". La RTF avait justifié ainsi son brouillage. Elle confirme l'illégalité du brouillage

  • été 1949 :

Le brouillage de Radio-Andorre cesse.




Campagnes Publicitaires.

En France, la campagne publicitaire entamée en 1948 dans quelques journaux de programmes radiophoniques va se développer en 1949, notamment dans les journaux "Mon Programme" et "La Semaine Radiophonique." Sans abandonner son indicatif "Aqui Radio-Andorra" qui continue d'être scandé à l'antenne, elle se présente comme "Le Poste de la Joie". Ce slogan sera utilisé plusieurs années de suite. Les publicités ne brillent pas par leur originalité et ressemblent beaucoup à celles des stations du groupe Trémoulet d'avant guerre (Radio-Toulouse, Poste de l'Ile-de-France, Radio-Montpellier). Mais le message est clair : le programme de Radio-Andorre privilégie la musique et la détente.

Publicité Radio-Andorre 1949

En Espagne, la station s'offre une superbe campagne dans l'hebdomadaire "La Semana". Cette campagne, beaucoup plus professionnelle que la campagne publicitaire française, représente des photos des bâtiments (émetteur et studio) mais aussi d'artistes populaires espagnols. On voit aussi le visage d'une speakerine devant un micro, mais il s'agit, une fois de plus, d'un mannequin et non d'une speakerine de la station. Les publicités espagnoles donnent également des détails sur les programmes, les installations et n'oublient pas de communiquer l'adresse de la régie publicitaire à Barcelone pour les annonceurs potentiels.

Campagne publicitaire Radio-ANdorre 1949



1949 | Les programmes

Consolidation du programme à la rentrée 49.

Après la période de brouillage qui pénalisa la station pendant plus d'un an, les sociétés de productions avaient renoncé à envoyer leurs émissions en Andorre de peur d'être confrontées à des problèmes avec les sponsors qui ne seraient plus audibles sur la zone prévue. Les sociétés de production privilégient Radio Monte-Carlo et Radio Internationale Tanger pour toucher le sud de la France et l'Afrique du Nord où Radio-Andorre n'est plus audible. Heureusement, comme Radio-Andorre diffuse ces émissions sponsorisées avec un décalage dans le temps, les programmes de la rentrée 1949 bénéficient du stock de bobines de la station. On retrouve entre autres émissions très populaires, le Ploum Ploum, Les Incollables, Le Crochet, présenté par Saint-Granier... Radio-Andorre peut fêter son 10ème anniversaire dans le calme retrouvé. Mais ces programmes seront néanmoins perturbés jusqu'en 1951 par l'interruption de la livraison des bobines de Paris.

mercredi 14 septembre 1949 | Grille de programmes

◼︎ 12h30 : Tangos ◼︎ 12h40 : Chansons espagnoles ◼︎ 12h55 : Musiques exotiques  ◼︎ 13h00 : La Musique viens par ici, par Jacques Tarvel* ◼︎ 13h20 : Marches militaires ◼︎ 13h30 : Musiques d'opérettes ◼︎ 13h40 : Jazz ◼︎ 13h50 : Valses viennoises ◼︎ 14h00 : Concert des auditeurs ◼︎ 14h20 : Danse  ◼︎ 14h30 : Musiques d'opéras ◼︎ 14h30 : Musiques d'opéras ◼︎ 14h30 : Musiques d'opéras ◼︎ 14h40 : Orchestre musette ◼︎ 14h50 : Jazz ◼︎ 15h00 :Arrêt des émissions du matin

◼︎ 19h00 : Jazz ◼︎ 19h30 : Musique de films
◼︎ 20h00 : Le Théâtre lyrique : sélection d'opéras et opérettes*
◼︎ 20h30 : Le Ploum Ploum*
◼︎ 21h00 : Musique symphonique ◼︎ 21h10 : Chansons régionales ◼︎ 21h20 : Jazz ◼︎ 21h45 : Marches  ◼︎ 22h00 :  Jazz ◼︎ 22h25 : Concert des auditeurs ◼︎ 23h00 : Musique bohémienne ◼︎ 23h10 : Musiques d'opérettes  ◼︎ 23h20 : Airs Musettes ◼︎ 23h30 : Musiques de films ◼︎ 23h40 : Danse ◼︎ 23h50 : Marches symphoniques ◼︎ 24h00 : Musiques variées  ◼︎ 01h00 : Fin des émissions


* ◼︎ Émissions produites par des sociétés extérieures


1949 | Équipe

Arrivée de Maurice Vincent

Maurice Vincent et Montserrat Rodriguez
Maurice Vincent et Montserrat Rodriguez .
Peu de changement dans l'équipe en cette année 1949, par rapport aux nombreuses arrivées de 1948. On note néanmoins l'arrivée d'un homme qui fera une longue carrière radiophonique même s'il ne restera que quelques années à Radio-Andorre. Maurice Vincent a commencé sa carrière dans les médias en 1942 en étant collaborateur de la Sofira à Vichy. La Sofira était la société d'État chargée de gérer les stations privées à capital d'État, comme Radio-Monte-Carlo, créée en 1943. Un des dirigeants de la Sofira était Jacques Trémoulet. A la Libération, les deux hommes furent donc inquiétés par la justice pour fait de collaboration, et comme Jacques Trémoulet, Maurice Vincent fut condamné à mort par contumace et obligé de rester à l'étranger. Il arrive en Andorre en 1949 et Jacques Trémoulet l'embauche comme speaker au micro de Radio-Andorre. Il y restera peu de temps puis rejoindra Barcelone où il sera correspondant de divers journaux francophones comme La Croix, Le Monde ou Radio-Canada. Ce n'est qu'en 1961 qu'il reprendra le micro mais cette fois dans une autre station dont il deviendra, pour longtemps, le directeur de l'information : Sud-Radio, mais c'est une autre histoire.


Publicités Radio-Andorre 1949
Campagne publicitaire de Radio-Andorre en 1949 dans la Semaine Radiophonique



Biographies.

Cliquez pour découvrir leurs biographies :

Organigramme - 1949

  • Administrateur :

Stanislas Puiggros.

  • Propriétaire :

Jacques Trémoulet

  • Directeur :

Maurice Perrot

  • Speakers / animateurs
Guy Picart
Maurice Vincent
M. Sevrat
Teresa Solano-Castillo
Maria Dolores Orobtitg
Montserrat Rodriguez
Maria Dolores Perez
  • Maintenance émetteur :
Lucien Killmayer.

Paul Cousse
Josep Mas Palmitjavila
Paul Cousse

  • Techniciens, opérateurs du son :

Josep Mas Pons
Agusti Pifarré
Victoria Segalàs i Fité
Daniel Martinet

  • Responsable discothèque :

Amadeo Rossel Pujal





1949 | Informations techniques

Identification

Logo :

Radio-Andorre

Indicatif :
"Ici Radio Andorre - Aqui Radio-Andorra"

Slogan :

"Le Poste de la Joie"

Fréquences

Ondes moyennes :
426 m- 704 kc
60 kw

Ondes courtes :
50,16 m- 5980 kc
25 kw

Émetteur :
SFR
Puissance : 60 kw

Adresses

Studio :

Roc des Anelletes
Andorre-la-Vieille
Principauté d'Andorre

Émetteur :
Encamp
Principauté d'Andorre

Régie publicitaire

Pour la France : 

SGP
Société de Gérance et de Publicité. (SOGEP)
10 rue Clément Marot - Paris
Pour l'Espagne :
Radinform
Radinform
Plaza de Cataluña 9 Barcelona

1949 | Documents


Documents internes.


fr
8 mars 1949
Ordonnance de Référé du Tribunal Civil de la Seine ordonnant la cessation du brouillage.


Articles de presse.


fr
13 janvier 1949
Revue Europe-Amérique : 7 pages d'enquête journalistique sur le procès de Jacques Trémoulet.

Ce reportage journalistique est très documenté et explique comment les ennemis commerciaux de Radio-Andorre ont tenté de détruire la station à la Libération.



1949 | Sources.


Sources bibliographiques

  • FRANK TÉNOT - Radios Privées Radios Pirates - Ed Denoël 1977
  • RENÉ DUVAL - Histoire de la Radio en France - Ed Alain Moreau 1980
  • CHRISTIAN BROCHAND - Histoire Générale de la Radio et de la Télévision en France Tome 2 1944-1974 - CHR La Documentation Française - 1994
  • EUGENIO GIRAL QUINTANA - La radiodifusión en Andorra. Política, economía y espacio comunicacional en un país dependiente - Université de Barcelone - 1988
  • NOGUERES (DE) LOUIS - La radio aux frontières et la Misssion de l'Etat, Cavannes, Paris 1953
  • BANNEL MICHEL - A propos de Radio-Andorre, Réponse à Louis Noguères - Paris février 1953
  • JOURNAL LE MONDE : 10 mars 1949, 4 avril 1949, 9 avril 1949, 25 mai 1949.

Crédits photographiques

  1. Publicités parues dans "la Semana" 1948 - Espagne : - Collection privée Jean-Marc Printz
  2. Publicités parues dans "La Semaine Radiophonique", oct 1948 : - Collection privée de Jean-Marc Printz

Témoignages

  1. GEORGES MALTOT : Entretiens et échanges épistolaires depuis 1991.
  2. JOSEP MAS PONS : Échanges épistolaires depuis 2008
  3. GUY PICART : Interview par Jean-Marc Printz, dimanche 14 mars 2008 et échanges épistolaires en 2008
  4. JEAN-LOUIS MARQUET : Interview par Jean-Marc Printz en 1999 et échanges épistolaires depuis 2008


   




Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos