1965


1965 | Les événements.


La concurrence s'organise.

Après deux ans de relais des programmes de RMC, la concurrente, Radio des Vallées, reprend son autonomie le 7 novembre 1965 en diffusant un programme spécifique de type "Music and News". Cette nouvelle impulsion a été donnée par IP (Information et Publicité), filiale d'Havas et nouvelle régie publicitaire de Radio des Vallées depuis octobre 1965.

Création de Radio-Antilles.

Le fondateur de Radio-Andorre, Jacques Trémoulet, se lance une nouvelle fois dans la création d'une radio. C'est aux Antilles, pauvres en émetteurs de radio qu'il a choisi d'émettre. Évitant la Martinique ou la Guadeloupe où les radios privées ne sont pas autorisées, c'est sur la petite île volcanique de Montserrat (Leeward Islands) , en territoire britannique, qu'il décide de créer Radio-Antilles. La société "Antilles-Radio Corporation LTD" fut créée le 20 avril 1963 et les travaux, suivis des premiers essais,  avaient commencé dans des conditions difficiles. Les émissions régulières vont démarrer en cette année 1965 en Français, car la station couvre bien la Guadeloupe et la Martinique, situées au sud de l'Île de Montserrat. Ils seront très vite complétés par un programme en anglais (la langue officielle de l'île) puis à partir de 1968 par un programme en espagnol pour toucher l'Amérique Centrale. Une partie du matériel de la station provient de l'ancienne Radio-Africa mais aussi de Radio-Andorre. Techniciens et animateurs seront également recrutés dans l'équipe andorrane, ce qui en fera une "petite sœur" d'outre-mer de Radio-Andorre. A part son directeur Eric Gifford (ancien de Radio Africa Maghreb), la quasi totalité de la première équipe de Radio-Antilles est composée de personnel de Radio-Andorre : Henry Apperley au service commercial, Markus Zimmerman à la direction technique,  Gösta Anderson comme ingénieur en chef... sans compter que Jean-Louis Marquet se rendra à plusieurs reprises aux Antilles pour l'implantation de nouveaux ré-émetteurs. Le tout premier logo de Radio-Antilles s'inspirera d'ailleurs beaucoup du logo historique de Radio-Andorre et même un gong, comme à Radio-Andorre, ponctuera les premiers programmes.
Radio-Antilles sera revendue en 1972 à la Deutsche Welle puis elle rejoindra Radio Canada International, La Voice of America et la BBC. Les cyclones puis une éruption volcanique de la Soufrière mettront définitivement fin à la station en 1995.


Chronologie - 1965

  • 12 avril 1965 :

Le Conseil Général envoie un nouveau rappel de redevance à EIRASA qui répond que le contrat ne sera exécutoire qu'après la signature des co-prince (Article 15 de la convention)

  • juillet 1965 :

La décision du juge de première instance concernant la plainte de la Fhasa est annulée par le juge des appellations. La Fhasa fait appel devant le tribunal Supérieur de Perpignan.

  • 7 novembre 1965 :

Radio des Vallées reprend ses programmes autonomes.

  • 1965 :

Radio-Antilles à Montserrat, station du Groupe Trémoulet, diffuse ses premiers programmes réguliers.


Radio-Antilles


Étude sur l'auditoire de la station.

En 1965, la régie de Radio-Andorre, Publi-Ondes, édite une plaquette sur l'auditoire de la station suite à une enquête à partir de 300 587 lettres reçues en 1964 à l'occasion du Concert des Auditeurs. Il apparaît que l'auditoire de Radio-Andorre est majoritairement féminin (56 %), âgé de 15 à 24 ans (47,31 %), plutôt ouvrier (39,86 %) ou exploitant agricole (23,70 %) et habitant essentiellement dans des communes rurales (58 %). Géographiquement, ses auditeurs habitent la région Occitanie selon le découpage actuel et dans une moindre mesure, l'Aquitaine. Au delà, sa réception étant difficile le jour, l'impact de la station est devenu très faible. Cette étude ignore l'auditoire espagnol qui ne concerne pas le rayon d'action de la régie française.
Aussi la station va compléter cette étude qualitative de deux autres études quantitatives sur l'auditoire français et espagnol.
- L'étude française réalisée en 1965 est basée également sur les lettres reçues à propos du "Concert des Auditeurs". Sur 320 217 lettres reçues, 57,01 % proviennent du Midi (actuelle région Occitanie), 24,30 % de la région Sud-Ouest (ancienne région Aquitaine) et donc 18,69 % dans le reste de la France.
- L'étude espagnole, réalisée  du 15 au 31 janvier 1965, est basée sur une question posée aux auditeurs deux fois par jour sur leur appréciation des nouveaux programmes. 34 annonces diffusées à l'antenne vont générer 17 089 cartes postales de réponses avec une grande majorité (92,31 %) approuvant les nouveaux programmes. Mais cette enquête permet aussi de classer les provinces espagnoles qui écoutent le plus la station. En dehors de la Principauté d'Andorre, qui arrive en deuxième position des lettres reçues, les provinces les plus à l'écoute sont, par ordre décroissant : Lerida, Badajoz, Caceres, Guipuzcoa, Barcelona, Huesca, Alicante, Marruecos, Vizcaya, Oviedo, Ciudad Real, Baleares, Murcia, Leon, Gerona...
Ces documents sont consultables intégralement dans la rubrique Documents / Plaquettes en bas de cette page.





1965 | Les programmes


Gilles Marquet présente la saison 65-66.

Extrait d'une interview parue dans la "Semaine Radio-télé" le le 01 octobre 1965 :
"Depuis plus de 25 ans, nous avons toujours considéré que notre rôle était d'amuser, de distraire, de détendre. Nous n'avons jamais eu d'émissions culturelles, confessionnelles ou politiques."
La grille des programmes cible des populations différentes en fonction de l'heure :
- de 06h00 à 07h00 : Les ruraux
- de 09h00 à 12h00 : Le ménagères
- de 16h00 à 18h30 : Les jeunes
Les élections présidentielles françaises de cette année 1965 n'auront aucun écho sur les antennes de la station qui ne diffuse toujours pas d'information. Désormais, les programmes sont diffusés de 6h du matin à 1h du matin.

Les nouvelles émissions


- Trois pas sur les ondes :
C'est la nouvelle émission de variétés lancée en septembre 65 le dimanche soir à 20h. Cette session de grande écoute pour les radios de l'époque est généralement consacrée aux programmes de prestige. Déjà en 1957, Radio-Andorre diffusait son émission de variété du dimanche soir "le Grand jeu" présenté par Pierre Danlou. En 1965, "trois Pas sur les Ondes" est présentée par Jacques Lalanne, toujours depuis Paris. Les progrès de la technique, avec le développement du "Nagra", magnétophone à bandes très léger et très pratique pour les montages, permet aux reporters d'être plus mobiles et de diffuser des reportages sonores de bien meilleure qualité. Jacques Lalanne, entouré de Karine Louvin et Jean-Pierre Besançon parcourt les coulisses, les loges des grands music-hall, théâtres, les cocktails parisiens, inaugurations et autres conférences de presse. Toutes les vedettes de l'époque, chanteurs, acteurs, comédiens, écrivains, musiciens se succèdent au micro de Radio-Andorre pour présenter leur actualité artistique.

- Votre bonne étoile :
Le nouveau jeu de la station s'appelle "Votre bonne étoile". Trois fois par semaine, Pierre Laplace présente cette émission au cours de laquelle est diffusé le signalement d'un auditeur ou d'une auditrice qui aura involontairement participé à un "événement" provoqué quelques jours auparavant par les animateurs de l'émission. Chaque auditeur qui se reconnaît se voit remettre une somme d'argent qui peut se monter à quelques centaines de francs.

Les émissions sportives de Radio Andorre se sont multipliée dans la grille de programme surtout le week-end. Jean-Jacques Debezy s'est fait une spécialité des reportages sportifs et il est devenu peu à peu le monsieur sport de la station. Depuis 1964, Radio Andorre est aussi devenue la station du vélo. Le Tour de France y avait fait une étape mémorable mais la station avait aussi inauguré en 64 la nouvelle course cycliste "Barcelone-Andorre" organisée par le Syndicat d'Initiatives des Vallées d'Andorre. En cette année 1965. Jean-Jacques Debezy, au volant de la voiture au couleurs de Radio Andorre, a suivi la course de bout en bout et a interviewé les champions à leur arrivée en Andorre.

Lundi 11 octobre 1965 | Grille de programmes

◼︎ 06h00 : MUSIQUE, JEUNESSE ET BONNE HUMEUR - Session présentée par André Simon
◼︎ 06h01 : Au chant du coq ◼︎ 07h00 : Jazz  ◼︎ 07h10 : Les invités du matin : Gloria Lasso et François Deguelt ◼︎ 07h25 : Disco Sélection ◼︎ 07h30 : Météo ◼︎ 07h31 : Sport
◼︎ 09h00 : A CHIFFONS ROMPUS par Christiane Mailhos ◼︎ 10h45 : La chanson piège ◼︎ 11h00 : La phrase musicale
◼︎ 12h00 : LE MAGAZINE DES PROVINCES DU SOLEIL de Michel Brard ◼︎ 12h00 : Les vedettes en relief : Dalida, Raymond Lefebvre et son orchestre ◼︎ 12h25 : Rendez-vous avec André Verchuren ◼︎ 12h40 : L'Homme des Vœux*
◼︎ 14h00 : A L'ESPAGNOLE ! ◼︎ 14h05 : La foire aux disques ◼︎ 15h00 : Sur la 5ème avenue   ◼︎ 15h15 : Nouvelle radiophonique ◼︎ 15h45 : Flamenco 65
◼︎ 16h00 : ANDORRE CLASSIQUE : Premier mouvement de la Symphonie n°7 en mi majeur (Anton Bruckner) Orchestre Philharmonique de Berlin, Dir. Wilhem Furtwaengler.
◼︎ 16h30 : BON POUR L'ÉCOUTE
◼︎ 17h00 : SPÉCIAL BLUE JEANS - Émission de Jean Bonis, avec Jacques Lalanne : Miche Paje
◼︎ 18h28 : Les pourquoi du Père Savon*
◼︎ 18h33 : RYTHMES, CHARME ET FANTAISIE, de Philippe André ◼︎ 18h45 : Résultat des Courses ◼︎ 19h15 : Lançons le disque ◼︎ 19h40 : La Famille Duraton* ◼︎ 19h50 : Les Sports ◼︎ 19h59 : Météo
◼︎ 20h00 : PRIORITÉ À LA MUSIQUE, par Jeanne Tellez ◼︎ 20h01 : Cinq Vedettes ◼︎ 20h15 : La Parade Martini* ◼︎ 21h00 : Les 15mn de Franck Pourcel ◼︎ 21h15 : Que des succès ◼︎ 21h30 : Charles Trénet, toutes ses chansons, émission de Michel Brard et Christiane Mailhos
◼︎ 22h00 : DES RYTHMES POUR L'EUROPE
◼︎ 22h06 : Le marché commun de la musique ◼︎ 22h30 : Aqui Madrid ◼︎ 22h50 : Juke Box avec Los Beta ◼︎ 23h10 : Refrains pour un touriste ◼︎ 23h30 : Musique for relaxing
◼︎ 24h00 : Fin des émissions
* Émissions produites à l'extérieur


1965 | Publicité

En 1965, Radio-Andorre poursuit sa collaboration avec la revue Écho de la Mode en publiant à chaque numéro la photo d'une vedette de la chanson. Certaines feront une longue carrière, d'autres seront des étoiles filantes. Mais à l'époque, qui aurait pu préjuger de la longévité d'un artiste ? Il est à noté que toutes les vedettes présentées en 1965 dans cette revue, sont des femmes.







1965 | Équipe

Nouveau changement de Direction

Après Jean de Bournet nommé Directeur de Radio-Andorre en 1963, Jacques Trémoulet nomme un de ses fidèles à cette fonction en 1965. Marcel Degoy fut, avant guerre, Directeur de Radio-Toulouse, autre station de Trémoulet. Il avait aussi été missionné dans les années 30 pour prendre la gestion du futur poste privé du Luxembourg. Malheureusement cette concession avait échappé au groupe Trémoulet qui décida alors de créer Radio-Andorre. Marcel Degoy accède à la Direction de la station mais le poste est essentiellement honorifique car la véritable direction de l'antenne est en fait assurée par Gilles Marquet. D'ailleurs Marcel Degoy, comme son prédécesseur, reste à Barcelone.
En 1965, Rita Orozco entre au service de Jacques Trémoulet en tant que secrétaire de Direction à Radio Intercontinentale à Madrid. Ce poste est toujours très important dans les entreprises car il permet le lien entre le dirigeant et ses équipes. Sa parfaite connaissance du français comme de l'espagnol la mettra en relations fréquentes avec la direction de Radio-Andorre.

Arrivée.

L'équipe parisienne de la station va se renforcer autour de Jacques Lalanne : Jean-Pierre Besançon est le technicien de l'émission de variétés : "Trois pas sur les Ondes". Il assurera aussi des reportages pour la station à Paris.

Départs.

Avec l'ouverture officielle de Radio-Antilles à Montserrat, Jacques Trémoulet et Marcel Degoy vont solliciter en premier les techniciens et animateurs de Radio-Andorre pour constituer l'équipe antillaise. Certains vont refuser de partir en Outre-Mer, comme Georges Maltot ou André-Philippe Arrowas, d'autres vont rejoindre cette aventure et donc quitter l'Andorre, Markus Zimmerman, Miguel Castillo et Gösta Anderson seront rejoints par Jean-François Vasseur puis, début 1966, par Henry Apperley. Enfin, certains y feront un très court séjour comme Jacques Lalanne qui s'y rend en cette année 1965, mais qui reviendra au bout de quelques mois car les conditions d'adaptation sur cette petite île très peu peuplée sont difficiles.

Jean-Pierre Besançon
Jean-Pierre Besançon entre  Eddie Vartan et Thierry Vincent
Courrier des auditeurs
Dépouillement du courrier des auditeurs par le personnel administratif de la station : Anna Doladé, Claude Codina, Lidia Elorza, Carmen Ruiz



Organigramme - 1965

  • Directeur Général :

Marcel Degoy (Barcelone)

  • Directeur des programmes :

Gilles Marquet

  • Services artistiques
Directeur artistique :
Michel Brard (Didier Tourailles)

Coordinatrice des Programmes :
Juana Tellez

Meneurs de jeu français :
Jean-Jacques Debezy
Pierre Laplace (Paris)
Jacques Lalanne (Paris et Toulouse)
Jean Bonis
Christiane Mailhos
Pierre Terrighi
Michel Serpin
André-Philippe Arowas


Meneurs de jeu espagnols :

Maria-Pura Belderrain
Rosabel Calderer
Angelita

Responsable de la Publicité :
Montserrat Rodriguez

Archives / Discothèque :
Amadeo Rosell

  • Techniciens émetteur :
Directeur technique :
Jean-Louis Marquet
Techniciens :

Paul Cousse
Firmy Malleu
Maurice Niquet

  • Opérateurs du son :

Josep Mas Pons
Agusti Pifarre
André Coll
Henry Apperley
Jean-François Vasseur
Francisco Ruiz
Jean-Pierre Besançon (Paris)

  • Administration :

Anna Doladé
Carmen Ruiz
Mercedes Puigcercos
Claude Codina
Lidia Elorza
Carmen Valencia
Maria-Rosa Gallostra

Les biographies.

Cliquez pour découvrir leurs biographies :

.

1965 | Informations techniques

Identification

Logo :

Radio-Andorre

Indicatif :
"Aqui Radio-Andorra, emisora del Principado de Andorra

Ici Radio-Andorre, émission de la Principauté d'Andorre"

Slogan :

"L'indicatif le plus célèbre du monde"

Fréquences

Ondes moyennes :
300,60 m - 998 Kc

Émetteur :
Brown Boveri
Puissance : 250 kw


Ondes courtes :
50,04 m - 5995 kc
25 kw

Adresses

Studio :

Roc des Anelletes
BP 1
Andorre-la-Vieille
Principauté d'Andorre

Émetteur :
Encamp
Principauté d'Andorre

Régie publicitaire

Pour la France : 

Publi-Ondes
- PUBLI-ONDES 28 boulevard Haussmann - Paris 9e

Pour l'Espagne :

- PIRSA Diego de Leon, 50 - Madrid
- CASCASA Paseo de Gracia, 12 - et RAPRO Obispo Catala, 40-42 Barcelona


Pour le Portugal :

- RPO Braamcamp, 84 - Lisbonne

1965 | Documents


Articles de presse


fr
 janvier 1965
Article sur le mariage de Jean Bonis - Bonjour les amis
fr
février 1965
Hit-Parade de l'émission Spécial Blue Jeans .
fr
mars 1965
Article sur Johnny Halliday interviewé par Jacques lalanne

fr
avril 1965
Interview des vedette par Jean Bonis dans  l'émission "Spécial Blue-Jeans"
fr
mai 1965
Interview des vedettes par Jacques Lalanne dans l'émission "Spécial Blue Jeans"
fr
juillet 1965
Reportage sur les installations de la station en Andorre.
fr
août 1965
Présentation de 5 vedettes au micro de Radio-Andorre.
fr
septembre 1965
Présentation des jeunes auditeurs de Radio-Andorre en vacances.
fr
octobre 1965
Interview des vedettes en Andorre par André Simon, Jacques Lalanne et Christiane Mailhos



Plaquettes


fr
1965
Plaquette de Publi-ondes avec descriptif de la station et de son auditoire en 1964.
fr
1965
Plaquette publicitaire sur la répartition des auditeurs en France.

es
1965
Plaquette publicitaire sur la répartition de l'auditoire en Espagne.

fr
1965
Plaquette grand public de présentation de la station, en français.
es
1965
Plaquette grand public de présentation de la station, en espagnol



Archives sonores


fr
1965
Extrait d'une émission de Jean Bonis qui interview un groupe de rock de la région. Cet extrait a été diffusée en 1982 sur Radio Tarn Sud
source : Dominique Duée


fr
ES
1965
Émission "Sur les routes de France et d'Espagne" (Por las rutas de Francia y de Espana). Émission bilingue présentée par Michel Brard et Maria Pura Belderrain - Indicatif
source : Dominique Duée


fr
ES
1965
Émission "Sur les routes de France et d'Espagne" (Por las rutas de Francia y de Espana). Émission bilingue présentée par Michel Brard et Maria Pura Belderrain - Indicatif -
source : Dominique Duée





1965 | Sources.

Sources bibliographiques :

  • FRANK TÉNOT - Radios Privées Radios Pirates - Ed Denoël 1977
  • RENÉ DUVAL - Histoire de la Radio en France - Ed Alain Moreau 1980
  • CHRISTIAN BROCHAND - Histoire Générale de la Radio et de la Télévision en France Tome 2 1944-1974 - CHR La Documentation Française - 1994
  • EUGENIO GIRAL QUINTANA - La radiodifusión en Andorra. Política, economía y espacio comunicacional en un país dependiente - Université de Barcelone - 1988
  • Journal LE MONDE : 4 novembre 1965

Crédits photographiques de cette page.

  1. Equipe - Photo DR - Journal "Aqui Radio Andorra" et "L'Écho de la Mode" Archives privées de Jean-Marc Printz
  2. Publicités : Photo DR - "L'Echo de la Mode" - Archives privées de Jean-Marc Printz

Articles de presse :

  • Revue Bonjour les Amis - Archives privées de Dominique Duée et Jean-Marc Printz.

Plaquettes.

  • Régie Publi-Ondes - Archives privées de Jean-Marc Printz et Georges Maltot

Informations et témoignages :

  1. Jean-Louis Marquet, Georges Maltot.

Archives sonores :

  • L'ensemble des archives sonores de cette page proviennent des archives privées de Dominique Duée



Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos