1969


1969 | Les événements.


Radio-Andorre en 5ème position en Midi-Pyrénées.

Une enquête réalisée par l'ETMAR (Institut pour l'Étude des marchés) sur 8 départements de la région Midi-Pyrénées, soit au cœur du bassin d'audience de Radio-Andorre, ne la classe plus qu'en 5ème position de l'écoute radio. Sur 1091 personnes interrogées, 52,3 % ont écouté la radio la veille. La station la plus écoutée, en grande partie grâce à ses émetteurs nombreux dans le Sud, est France Inter (37,9 %). Les autres stations du service public ont une audience non significative et seules les radios périphériques sont écoutées malgré des conditions de réception plutôt mauvaises pour les stations du Nord. Après France-Inter, c'est la principale concurrente de Radio-Andorre, Sud-Radio qui arrive en deuxième position avec 9,6 %. Europe 1 arrive en 3ème position avec 4,1 % et RMC devance Radio-Andorre de peu avec 2,7 % pour la radio monégasque et 2,1 % pour la radio andorrane. RTL dont l'écoute est quasiment impossible, recueille 0,7 % des auditeurs. Radio-Andorre préfère dorénavant diffuser ses propres sondages. Elle annonce que 48 % des auditeurs du Midi déclarent écouter Radio Andorre et elle évalue son auditoire en France à 2 680 000 personnes. Sachant qu'en 1957, cet auditoire était évalué à environ 7 millions de personnes, la station reconnaît implicitement avoir perdu près des 2/3 de son auditoire en 12 ans. Quelque soit l'exactitude des chiffres publiés il faut bien reconnaître que Sud Radio décolle encore davantage et distance Radio Andorre. Au niveau de l'image également, Radio Andorre a du mal à se débarrasser de son image un peu vieillotte et sa concurrente a la préférence des jeunes. Le remplacement de l'ancienne équipe d'animation en 68 par des jeunes d'une vingtaine d'années ne semble pas porter ses fruits.

Chronologie - 1969

  • 2 mars 1969 :

Après la diffusion du programme espagnol qui s'arrête à 1h, l'animatrice annonce un programme exceptionnel en anglais en souvenir et en hommage à Radio Caroline, la célèbre radio pirate anglaise qui avait dû cesser ses émissions le 2 mars 1968..

  • 24 avril 1969 :

Ramon Malla Call est nommé nouveau coprince d'Andorre par interim en remplacement de Ramon Iglesias i Navarri.

  • juillet-août 1969 :

Premières émissions estivales et décentralisées de Radio-Andorre à Canet-Plage.




Studio de Radio-Andorre à Canet-Plage
Le nouveau studio décentralisé de Radio-Andorre à Canet Plage, place Méditerranée

Problèmes avec le censeur de la RTVE à Radio-Andorre.

Depuis 1966, Radio-Andorre est contrainte d'accepter la présence d'un censeur de la Radio Télévision Espagnole pour contrôler la teneur des informations espagnoles avant leur diffusion à l'antenne. Les relations ne seront pas toujours très cordiales mais en cette année 1969 elles vont même devenir conflictuelles car le censeur va dépasser ses prérogatives.
Au cours du mois de mai 1969, M. Bonet Revira (le censeur) prit l'initiative de contrôler les enregistrements de la station en provenance de Toulouse, ce qui était totalement en dehors de son domaine d'intervention. Il tentera même de se faire remettre du papier à en-tête de  Radio-Andorre pour s'exprimer en son nom. Enfin il réécrira une rubrique rédigée par l'avocat de Radio-Andorre pour annoncer le départ du co-prince épiscopal Ramon Iglesias i Navarri. Cette information qui est purement andorrane et non espagnole n'avait pas à être soumise à la censure de M. Bonet Revira. Le 13 mai 1969, Jacques Trémoulet va intervenir en haut lieu à Madrid. Il va assister à une réunion avec Serrano Suner, beau frère de Franco et proche de Jacques Trémoulet avec lequel il avait créé Radio-Intercontinental. De hautes autorités du ministère de l'information espagnol et de la RTVE comme MM. L. Ezcurra, J. Aparicio Bernal et M. Riancho, directeur du service national de la radio espagnole assisteront à cette réunion, en marge de laquelle le cas de M. Bonet Rovira sera évoqué. A l'issue de la réunion, Jacques Trémoulet envoya à Marcel Degoy et Jean-Louis Marquet une note dactylographiée de deux pages précisant de manière détaillée ce qui relevait de Bonet Revira et ce qui ne devait pas lui être soumis. Désormais, son intervention à la radio sera réduite à une réunion de 15 à 30 minutes chaque soir en présence de Marcel Degoy ou de Jean-Louis Marquet et uniquement pour la relecture des communiqués de l'agence de presse espagnole avant leur diffusion à l'antenne. La situation se normalisa jusqu'à un nouvel incident en 1972.

1969 | Les programmes


2 mars 1969 : The Caroline Revival Tour et Radio 428.

Un an jour pour jour après l'arrêt des émissions de la célèbre radio pirate anglaise offshore Radio Caroline, sur l'initiative d'Yves Kuhn, un jeune français de 23 ans de Nogent, Radio-Andorre confie son antenne de minuit à 1h aux anciens Dj's de Radio Caroline. Après avoir été présentés par Rosabel, l'animatrice espagnole de la station, Daffy Don Allen, Bob Steward, Bud Bullou, Bobby Dee et Stevie Merike se sont succédés au micro pour retracer l'histoire de Radio Caroline et évidemment diffuser les meilleurs disques cultes de la station disparue. L'émission avait été enregistrée dans un studio à Londres et la bande magnétique avait été envoyée à la station. Cette heure d'émission restera gravée dans la mémoire des passionnés de l'époque qui auront eu le bonheur de la capter. Elle restera malheureusement sans suite. Mais les 2000 lettres d'auditeurs que cette émission engendrera ne laisseront pas indifférente la direction de Radio-Andorre.
Heureusement nous avons retrouvé cette archive exceptionnelle et vous pouvez l'écouter désormais en streaming ci-dessous (archive Fred Bunzl) :




La station imaginera dès le mois d'avril un programme en anglais sous le nom de "Radio 428" , comme la longueur d'ondes OM de la station et diffusé le soir après les émissions en espagnol. En octobre 1969, elle louera même quelque temps son émetteur à une société anglaise, Jumbo Blimp Works, animée par Hugh Nolan, Geoffrey Bass and Terry Yason. Elle diffusera une émission nommée "Radio Rupert", émission de musique progressive. L'expérience sera abrégée en raison de la mauvaise qualité d'écoute des ondes moyennes de Radio-Andorre sur le nord de l'Europe et l'Angleterre, qui étaient le bassin visé. L'équipe anglaise choisira alors les 205 m de Radio-Monte-Carlo pour diffuser à partir de 1970 après les programmes de la station son émission qui s'appellera désormais "Radio Géronimo". Radio-Andorre remettra cette idée au goût du jour au milieu des années 70, mais cette fois avec son émetteur ondes courtes, dont le champs est beaucoup plus vaste.

Première année d'animation estivale à Canet-Plage pour Radio-Andorre.

Succédant à sa concurrente Sud-Radio qui avait connu quelques incidents avec les autorités locales, Radio-Andorre inaugure en cette année 1969 une longue série d'émissions décentralisées qui feront le bonheur des touristes de passage sur la Côte Languedocienne. Outre les podiums d'animation lancés depuis 1968 sur les plages de la région en collaboration avec les quotidiens régionaux "la Dépêche du Midi" et "Midi Libre", elle installe un studio provisoire sur la principale place de Canet-Plage. Claude Baylet y reçoit toutes les vedettes de passage. Il arrive fréquemment que le Directeur de la station, Gilles Marquet participe aussi à ces émissions et interview les artistes. En cette année 1969, Antoine, le chanteur à la mode (oyé) de l'année est l'invité de la station mais on note aussi le passage remarqué et décoiffant de Dali. Le podium est aussi le cadre d'un grand concours d'animateurs "la Coupe des Animateurs" sponsorisée par Télé Magazine et présentée par Claude Baylet. Les jeunes gens intéressés se produisent en public et en direct sur l'antenne et la finale du mois d'août permet de sélectionner les futurs animateurs de la station qui seront embauchés immédiatement.




Les directs en public depuis le Roc des Anelletes.

Jean Bonis, la vedette de Radio-Andorre, propose durant l'été des émissions en direct du studio de la station au Roc des Anelletes : " Opération à studio ouvert". Lorsque le temps le permet, un podium est même improvisé sur le parking à l'entrée du studio et il présente avec Jean-Pierre Imbach, le petit nouveau de la station, les jeux en direct : "Voulez vous jouer avec nous" est une émission concours, réalisée en duplex et opposant les visiteurs groupés autour du podium en Andorre et les auditeurs répondant au téléphone.



1969 | Publicités

En 1969, la station ne peut plus prétendre à une couverture nationale, aussi elle recentre ses messages publicitaires sur la région sud et en particulier sur la région Midi-Pyrénées. Dans la presse nationale (ici à gauche : la revue archéologia) le slogan est désormais : "De l'Atlantique à la Méditerranée". Mais elle utilise aussi des supports régionaux (ici à droite : la revue de la CCI de Toulouse : "les Nouvelles Industrielles et Commerciales"), où elle devient la radio au service de l'économie de Midi-Pyrénées.



Samedi 15 mars 1969 | Grille de programmes

◼︎ 06h00 : BONJOUR SALUT !  Émission de Serge Meunier avec les invités du matin
◼︎ 06h01 : A travers champs : Echos, infos et variétés pour l'auditoire rural  ◼︎ 07h00 : Bon pour l'écoute ◼︎ 07h30 : Météo
◼︎ 08h30 : AVEC CLAUDE BAYLET : depuis le studio de Paris
◼︎ 09h30 : SEUL AVEC VOUS MADAME : réalisé et présenté par Bruno Merer : Marchés du midi, le Bon Truc, Tubes d'Hier, Une vedette vous parle, Spectacles du Midi.
◼︎ 12h00 : TOP MIDI : La vie des départements entre Atlantique et Méditerranée. Session de Jeanne Tellez, présentée par Jacques Olive. Avec les "vedettes en vedette".
◼︎ 13h00 : Tiercé ◼︎ 13h30 : A vous Toulouse ! avec Robert Marcet ◼︎ 13h45 : Avec Yvette Horner
◼︎ 14h00 : LA BRIDE SUR LE COU : avec Bruno Merer
◼︎ 16h30 : PERFORMANCE : avec Jacques Olive - Programme de variétés, préparé avec la collaboration, depuis Paris, de Claude Baylet. ◼︎ 16h30 : Hit-Parade de Radio-Andorre ◼︎ 18h45 : Résultat des Courses
◼︎ 19h00 : MUSIQUE SANS IMAGE :
Un tour du monde des succès réalisé et présenté par Jean Bonis ◼︎ 19h15 : Météo ◼︎ 19h45 : Les Sports ◼︎ 20h30 : Informations
◼︎ 21h00 : EURO-VARIÉTÉS : L'émission internationale de Radio-Andorre ◼︎ 21h30 : Informations ◼︎ 21h40 : Question beauté
◼︎ 22h00 : ANDORRE-CLUB : présenté par Rosabel et Gualbert
◼︎ 22h01: Le grand festival : Concours, jeux, interviews, nouveautés. ◼︎ 22h30 : Informations ◼︎ 23h35 : En direct des USA ◼︎ 00h01 : Émission religieuse ◼︎ 00h30: Discothèque "In"
◼︎ 01h00 : Fin des émissions




1969 | Équipe


Le retour de Christiane Mailhos.

Après deux ans d'absence, Christiane Mailhos, l'animatrice la plus célèbre de la station est de retour. Elle avait arrêté son activité en 1967 en raison de problèmes de santé. Puis elle s'est mariée et a donné naissance à un garçon prénommé David. Pour toutes ces raisons malheureuses et heureuses, les auditeurs de Radio-Andorre ont été privés de sa voix durant 2 ans. En cette année 1969, elle revient au micro dans la tranche du matin où elle n'avait jamais vraiment été remplacée. Sa nouvelle émission s'appelle tout simplement " Christiane est revenue" Cette émission destinée au public féminin mélange disques, conseils et aussi commentaires de l'actualité.

Les nouvelles voix de l'année.

Jean-Pierre Imbach est embauché à Radio-Andorre en 1969. Il ne sait pas encore que dans un an il quittera la station pour devenir une des vedettes de RTL. En attendant, il est chargé d'animer la session du petit matin de 6h à 9h et de réveiller les auditeurs de la station avec sa bonne humeur communicative. Radio-Andorre prouve une fois de plus qu'elle est un vivier de jeunes talents et les dénicher n'est pas évident à l'époque où il n'y a pratiquement pas de radios locales.
René Hervé, homme de radio d'expérience, rejoint l'équipe de Radio-Andorre après avoir travaillé à l'ORTF mais aussi pour RTL et RMC. Très attaché au Pays Basque, il sera le correspondant de la station à Bayonne mais il animera aussi les émissions publiques aussi bien au Pays Basque qu'à la principauté sur le parking du Roc des Anellettes.
Gérard Decourt (de son vrai nom Gérard Ducourtioux) s'essaiera également au micro en cette année 69. Il assistera essentiellement Jean-Pierre Imbach dans la préparation des émissions et l'accueil du public pour les émissions d'été sur la terrasse.





Organigramme - 1969

  • Directeur Général :

Marcel Degoy

  • Directeur de station :

Gilles Marquet

  • Directeur des programmes :

Jean Bonis

  • Services artistiques
Coordinatrice des Programmes :
Juana Tellez

Meneurs de jeu français :

Jean Bonis
Jean-Jacques Debezy (Toulouse)
Jacques Lalanne (Toulouse)
Robert Marcet (Toulouse)
Jacques Lalanne
Jacques Olive
Claude Baylet
Jean-Yves Arno
Bruno Merer
Serge Meunier

Jean-Pierre Imbach
René Hervé
Gérard Decourt
Meneurs de jeu espagnols :
Rosabel Calderer
Gualbert Osorio
Angelines Gutiérrez

Responsable de la Publicité :
Montserrat Rodriguez

  • Techniciens émetteur :
Directeur technique :
Jean-Louis Marquet
Techniciens :

Paul Cousse
Firmy Malleu
Gösta Anderson

  • Opérateurs du son :
Agusti Pifarré

André Coll
Francisco Ruiz
Patrick Raboulin
William Beauregard

  • Administration :

Claude Codina
Anna Doladé
Mercedes Puigcercos
Aurora Prat
Amalia Prat
Carmen Valencia

Les biographies.

Cliquez pour découvrir leurs biographies :

.

1969 | Informations techniques

Identification

Logo :

Radio-Andorre

Indicatif :
"Aqui Radio-Andorra, emisora del Principado de Andorra

Ici Radio-Andorre, émission de la Principauté d'Andorre"

Slogan :

"De l'Atlantique à la Méditerranée"

Fréquences

Ondes moyennes :
428 m - 701 Kc

Émetteur :
Brown Boveri
Puissance : 250 kw


Ondes courtes :
50,04 m - 5995 kc
25 kw

Adresses

Studio :

Roc des Anelletes
BP 1
Andorre-la-Vieille
Principauté d'Andorre

Émetteur :
Encamp
Principauté d'Andorre

Régie publicitaire

Pour la France : 

Publi-Ondes
- PUBLI-ONDES
28 bldHaussmann - Paris 9e
18 bd Griffoul Dorval -  Toulouse


Pour l'Espagne :

- PIRSA Diego de Leon, 50 - Madrid
- CASCASA Paseo de Gracia, 12 - et RAPRO Obispo Catala, 40-42 Barcelona


Pour le Portugal :

- RPO Braamcamp, 84 - Lisbonne

1969 | Documents


Articles de presse


fr
avril 1969
Article biographique sur Claude Baylet


fr
juillet 1969
Article sur les événements organisées par Radio-Andorre dans le Tarn


fr
14 juillet 1969
Article sur les émissions extérieures de Radio-Andorre.
Journal l'Union


fr
septembre 1969
Article sur  la venue de Salvador Dali au studio de Canet-Plage

fr
1969
Article sur  le nouveau studio  de Radio-Andorre à Canet-Plage

fr
1969
Article sur  le retour de Christiane Mailhos à Radio-Andorre

fr
1969
Article Jacques Lalanne

fr
1969
Article sur le programme d'été et le concours d'animateurs

fr
1969
Article sur le résultat du concours d'animateurs

fr
1969
Article sur les émissions réalisées à Canet-Plage

fr
1969
Article sur Jean-Jacques Debezy

fr
1969
Article sur les spectacles extérieurs organisés par Radio-Andorre


Documents internes


fr
2 juillet 1969
Émission Sunset Party;
Gérard Ducourtioux


fr
9 juillet 1969
Émission Sunset Party
Gérard Ducourtioux


fr
1969
Note de présentation de Canet-Plage destinée aux maisons de disques. Gérard Ducourtioux





Plaquettes


fr
1969
Plaquette de Publi-ondes sur l'auditoire de la station
fr
1969
Plaquette éditée pour les 30 ans de la station


Archives sonores


fr
Août 1969
Introduction du Concert des auditeurs
source : Jean-Claude Mercier


FR

Août 1969
Extraits de l'émission matinale du 8h-9h - Août 1969.
Présentation Christiane Mailhos - Chronique sportive de Jean-Pierre Imbach
source : Jean-Claude Mercier





1969 | Sources.

Sources bibliographiques :

  • FRANK TÉNOT - Radios Privées Radios Pirates - Ed Denoël 1977
  • RENÉ DUVAL - Histoire de la Radio en France - Ed Alain Moreau 1980
  • CHRISTIAN BROCHAND - Histoire Générale de la Radio et de la Télévision en France Tome 2 1944-1974 - CHR La Documentation Française - 1994
  • EUGENIO GIRAL QUINTANA - La radiodifusión en Andorra. Política, economía y espacio comunicacional en un país dependiente - Université de Barcelone - 1988

Crédits photographiques de cette page.

  1. Studio de Canet-Plage : Photos DR - Archives privées de Jean-Marc Printz
  2. Studio de Canet-Plage : Photos DR - Archives privées de Jean-Marc Printz
  3. Extérieur au Roc des Anelletes : Photos DR - Archives privées de René Pithon
  4. Extérieur au Roc des Anelletes : Photos DR - Archives privées de René Pithon
  5. Publicité 1 : Revue Archéologia, janv/févr 1969 - Archives personnelles de Jean-Marc Printz
  6. Publicité 2 : Revue les Nouvelles Industrielles et Commerciales (NIC) - juin 1969 - Archives personnelles de Christian Py - association Philandorre

Articles de presse :

  • Revue "Télé-Magazine" - Archives privées de Dominique Duée et de Jean-Marc Printz
  • Journal l'Union - Archives privées de Georges Maltot
  • Revue Sud Tarn - Archives privées de Claude Ferran

Documents internes :

  • Archives privées de Gérard Ducourtioux

Archives sonores :

  • Les archives sonores de cette page nous ont été confiées par Jean-Claude Mercier.

Plaquettes.

  • Archives privées de Jean-Marc Printz, Georges Maltot et Dominique Duée

Informations et témoignages :

  1. Jean-Louis Marquet, Georges Maltot, René Pithon (René Hervé).






Annonce

Moteur de recherche


Recherches internes






Annonce

Avertissement

Tous les documents sonores, images, photos sont la propriété de leurs auteurs et leur reproduction est interdite sans autorisation de notre part.

A propos